Syndicat de journalistes CGT - section de l’Agence France-Presse

Agence France-Presse Branch of the French National CGT Journalists' Union (SNJ-CGT)


Accueil du site

 

LA DERNIERE DE HOOG : UN CONTRAT "EN OR" POUR DEMOLIR LE STATUT DE L’AGENCE

 

Emmanuel Hoog est-il autiste ou bien a-t-il été blessé dans son amour-propre de dirigeant et d’"homme de dialogue" tel qu’il se prétend ?

Il y a deux mois, deux grèves votées à la quasi-unanimité et des contacts avec les parlementaires ont fait échec à la tentative de faire passer en catimini au Sénat la proposition de loi Legendre. Ce texte détruisait notre statut d’indépendance, qui est notre fierté, et nous mettait, politiquement et financièrement, sous la coupe de l’État. La mobilisation du personnel a été exemplaire.

Mais nous avons un PDG revanchard. Car pendant les vacances, les petites affaires continuent et les coups bas aussi. Désavoué par le mouvement de juin, Monsieur Hoog revient par la fenêtre. Nous ne l’accepterons pas.

Le Canard enchaîné de ce mercredi (1) nous révèle (article intitulé "Un ancien de l’Élysée dépêché à l’AFP"), que notre PDG "a appelé à la rescousse un jeune cabinet de conseil en communication, Média9" créé par l’ancien porte-parole adjoint de l’Élysée et conseiller de Sarkozy. Selon le Canard, ce jeune loup dénommé Pierre-Jérôme Henin, a ensuite chapeauté la communication de l’UMP lors de la campagne des élections européennes.

Ce que ne signale pas l’hebdo satirique, c’est que ce Monsieur Henin est aussi le beau-frère de Roberto Agostinelli, l’un des deux "donateurs" des vacances à 44.000 euros de Nicolas Sarkozy en 2007 à Wolfeboro, dans l’Etat américain du New Hampshire.

Se partager le gâteau de l’AFP, une affaire de famille en quelque sorte...

En outre, le site TunisiaWatch rapportait le 20 août 2009 que le cabinet Média9 aurait été, avec le "Club Business France-Tunisie" chargé de "prendre en main l’élaboration de la stratégie de communication du président Zine el Abidine Ben Ali" en vue de l’élection présidentielle tunisienne la même année.

Monsieur Hoog ne regarde pas aux dépenses lorsqu’il s’agit de satisfaire ses opérations de lobbying. Dans son article, le Canard affirme que le consultant sarkozyste aurait proposé la rémunération de 14.300 euros par mois ( !!) pour mettre en œuvre ses "stratégies d’action" et de "lobbying", exposées dans un document de 17 pages (2), dès la rentrée pour appuyer la PPL Legendre.

Un comble ! Alors que le personnel vit au quotidien l’austérité au nom de la fragilité financière de l’Agence, le président jette l’argent par les fenêtres. La CGT exige en conséquence l’annulation du contrat Média9.

Une chose est certaine, M. Hoog est bien en service commandé et en prise directe avec l’Elysée.

Notre syndicat se battra sans relâche pour que le statut actuel de l’agence soit préservé.

CGT, Paris le 17 août 2011

(1) Fac-similé de l’article ci-joint (2) Documents joints