Syndicat de journalistes CGT - section de l’Agence France-Presse

Agence France-Presse Branch of the French National CGT Journalists' Union (SNJ-CGT)


Accueil du site

 

A UNE TRES FORTE MAJORITE, LES SALARIES APPROUVENT UNE GREVE

 

A une très forte majorité, les salariés de l’AFP approuvent une grève de 24 heures à partir de mercredi

Les salariés parisiens de l’AFP, réunis en assemblée générale à l’appel des syndicats ce mardi 13 septembre, ont unanimement approuvé le lancement d’une nouvelle grève pour exiger que le PDG Emmanuel Hoog tienne compte des revendications exprimées dans la "motion de défiance".

Une consultation semblable parmi les salariés des sept bureaux de province - Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Rennes, Strasbourg et Toulouse - a donné le résultat suivant :

Pour la grève : 61 - contre : 7 - abstentions : 16.

La grève, qui concernera l’ensemble des services produits en France pour les clients français, débutera à 18 heures (1600 GMT) demain mercredi pour se terminer à 18 heures jeudi, lorsque se tiendra une réunion du Conseil d’administration de l’AFP.

Pendant cette période, nous demandons aux desks texte de ne valider que les alertes et les urgents.

L’objet de la grève est d’exprimer le rejet par le personnel de la proposition de loi Legendre sur le statut de l’AFP, et d’exiger que M. Hoog renonce à la promouvoir en s’en désolidarisant publiquement.

Cette demande a été approuvée par 88% des salariés qui ont participé au vote d’une motion de défiance contre le PDG la semaine dernière.

Par ailleurs, les syndicats appelleront le personnel parisien à se rassembler devant le siège, jeudi à 15 heures, pour exprimer devant les membres du CA leur rejet de la proposition de loi Legendre sur le statut de l’agence.

Syndicats-CGT-FO-SUD-CGC-SAJ de l’AFP

mardi 13 septembre 2011