Syndicat de journalistes CGT - section de l’Agence France-Presse

Agence France-Presse Branch of the French National CGT Journalists' Union (SNJ-CGT)


Accueil du site

 

ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES : LE SNJ-CGT PROGRESSE, UNE MAUVAISE NOUVELLE POUR EMMANUEL HOOG

 

La rédaction vient d’envoyer un message de résistance au second tour des élections professionnelles (comité d’entreprise et délégués du personnel). Le SNJ-CGT retrouve sa position de 2007, c’est-à-dire qu’il est le 2e syndicat chez les journalistes. Il devance nettement la CFDT au CE (titulaires et suppléants) et chez les DP (titulaires). Avec 23,1% des voix au C.E (élus titulaires), le SNJ-CGT progresse de 1,5 point par rapport au 1er tour. Nous gagnons une élue déléguée du personnel.

Notre syndicat remercie tous ceux qui ont voté pour ses listes et s’engage a continuer son action syndicale, tenace, résolue et combative, pour la défense de l’Indépendance de l’Agence et de tous ses salariés.

Ce résultat n’est pas le fruit du hasard, mais d’une présence constante et de notre détermination. Chacun connaît le rôle que nous avons joué dans la mobilisation contre le projet de réforme du statut contenu dans la proposition de loi Hoog-Legendre, y compris dans l’organisation de la motion de défiance à l’égard du Pdg avec le concours de nos amis techniciens. Idem quand il s’est agi de décider de mobilisations en faveur des journalistes sous statuts précaires.

Dès le premier tour, la CGT avait été confortée comme premier syndicat de l’AFP toutes catégories. Elle reste majoritaire au Comité d’Entreprise, avec 4 élus.

Au-delà de notre résultat, la Direction, qui espérait sans nul doute que la "majorité silencieuse" sortirait renforcée de ce scrutin, en est pour ses frais, d’autant que SUD fait son entrée au CE et chez les DP. Ce vote de résistance marque une prise de distance à l’égard de la politique menée par le Pdg, mais aussi à l’égard de ceux qui seraient tentés par une stratégie d’accompagnement des changements qu’il veut rendre irréversible. Au soir de ce vote, le tandem SNJ-CFDT n’est plus majoritaire dans la rédaction.

Voici la nouvelle composition du CE : sur 8 élus, 4 CGT, 1 SNJ (-1), 1 CFDT, 1 FO, 1 SUD (+1). Le nouveau CE se réunira le 4 octobre pour élire son secrétaire et son bureau.

Voici les délégués SNJ-CGT élus vendredi :

Thierry Masure (CE titulaire)

Christine Bertrand-Nielsen (CE suppléante)

Eric Cabanis (DP titulaire)

Mariem Attietallah-Kapil (DP titulaire)

Adnan Zaka (DP suppléant)