Syndicat de journalistes CGT - section de l’Agence France-Presse

Agence France-Presse Branch of the French National CGT Journalists' Union (SNJ-CGT)


Accueil du site

 

DE BONS OVAIRES SUFFISENT....

 

La direction de l’Information serait-elle inspirée par le machisme ambiant en vogue chez certains journalistes (entre autres, les insultes sexistes de Pierre Salviac -"Baisez utile"-) et par l’archaïsme des nostalgiques de la droite populaire (la robe de Cécile Duflot) ?

Voilà maintenant que nos consoeurs devront indiquer dans leur CV si elles ont des couilles. Sans ces attributs masculins, elles ne pourront être "Rédacteur-en-chef"... C’est notre hiérarchie qui l’affirme.

Faisant l’éloge d’une rédactrice en chef sur le départ, le directeur de l’Information, lors de la conférence de rédaction étranger ce matin, a cru bon de déclarer que, "pour être rédacteur-en-chef, il faut sans doute avoir ce que les hommes appellent des couilles". On ne peut être que consterné devant une telle vulgarité et une telle complaisance à l’égard de clichés aussi éculés, indignes des fonctions qu’il occupe.

Avec ces propos machistes et anti-féministes décomplexés, notre hiérarque a sans doute voulu démontrer qu’il en avait lui aussi.

"A poil ! A poil !" c’est désormais le slogan qui circule dans la maison pour se faire une place au soleil dans la hiérarchie. Celles qui portent la burqa ne risquent rien.

SNJ-CGT, Paris le 31 juillet 2012