Syndicat de journalistes CGT - section de l’Agence France-Presse

Agence France-Presse Branch of the French National CGT Journalists' Union (SNJ-CGT)


Accueil du site

 

RELATIONS PUBLIQUES OU INDÉPENDANCE RÉDACTIONNELLE, IL FAUT CHOISIR

 

Notre Pdg Emmanuel Hoog n’a rien trouvé de mieux que d’intégrer la délégation officielle qui accompagnera le président français François Hollande lors de la visite d’État de ce dernier au Japon, du 6 au 8 juin.

Pour commencer, on aimerait en savoir plus : est-ce le Pdg qui s’est manifesté auprès de l’Élysée pour exprimer le souhait d’être du voyage (payé par qui ?) ? On n’ose pas l’imaginer. Si c’était malgré tout le cas, pour quelles raisons ? Si c’est l’Élysée qui a sollicité Emmanuel Hoog, ce serait également inquiétant, puisque cela trahirait une curieuse conception de l’information. On se souvient des sarcasmes qu’avait, à juste titre, provoqués la présence d’Étienne Mougeotte, de la direction du Figaro, dans la délégation accompagnant Nicolas Sarkozy lors d’un déplacement présidentiel à l’étranger.

Certes, le Pdg de l’AFP n’est pas journaliste et n’écrit pas de dépêches (on ose espérer qu’il ne dérogera pas à son statut lors du voyage japonais !). Sauf que l’AFP est une entreprise de presse, que son statut lui garantit, en principe, son indépendance. Tout ce qui contribue, comme c’est le cas en l’espèce, à entretenir l’idée qu’elle ferait partie de la sphère officielle ne peut que nuire à son crédit et son indépendance. En cela, c’est une faute. La haute hiérarchie rédactionnelle de cette maison aurait dû le lui dire. Il est encore temps pour le Pdg de se raviser.

Section SNJ-CGT de l’AFP

PARIS, le 03/06/2013