Syndicat de journalistes CGT - section de l’Agence France-Presse

Agence France-Presse Branch of the French National CGT Journalists' Union (SNJ-CGT)


Accueil du site

 

Projet Louette : Motion intersyndicale

 

STATUT, EMPLOIS, CONDITIONS DE TRAVAIL : MOTION

PDF - 65.7 ko
Version imprimable

L’intersyndicale toutes catégories CGT, SNJ, FO, CFDT, SUD de l’Agence France-Presse exprime son opposition ferme au changement de statut tel que proposé par le PDG Pierre Louette dans le rapport qu’il a remis à trois ministères en date du 31 mars 2009.

Nous affirmons que la modernisation de l’AFP ne nécessite pas de la transformer en société anonyme, même publique, ni une loi sur un nouveau statut n’offrant pas les garanties du statut de 1957.

Depuis plus de cinquante ans, ce statut de 1957 n’a pas empêché l’AFP de devenir, grâce aux efforts constants de ses salariés, l’une des trois grandes agences de presse mondiales, présente sur les cinq continents et travaillant dans six langues.

Par conséquent, nous refusons la transformation de l’AFP en société anonyme qui risquerait de mener à la liquidation ou à la cession des capitaux à des actionnaires privés. Nous refusons avec la même force l’étatisation de l’AFP.

Toute modernisation peut et doit se faire dans le respect des missions de base de l’agence, et sans compromettre l’intégrité de nos métiers respectifs.

De même, il n’est pas acceptable qu’on nous demande d’accomplir de nouvelles tâches et d’étendre le champ de nos activités tout en réduisant le personnel et en portant atteinte à nos conditions de travail.

La direction doit s’engager sur un plan de nouvelles embauches pour assurer les missions qu’elle souhaite lui voir remplir.

Les organisations syndicales soumettront prochainement au vote du personnel cette motion.

Paris, le mercredi 20 mai, 2009