Syndicat de journalistes CGT - section de l’Agence France-Presse

Agence France-Presse Branch of the French National CGT Journalists' Union (SNJ-CGT)


Accueil du site

 

Assemblée Générale mercredi 16 ; appel à la grève jeudi 17

 

Changement de statut, réorganisation rédactionnelle, projet multimédia, déménagement de la rédaction : depuis des mois, la direction de l’AFP met en marche des changements profonds de l’agence dans une opacité totale, et sans que le personnel et ses représentants aient leur mot à dire sur ces bouleversements.

L’intersyndicale (CGT, SNJ, FO, Sud) de l’AFP juge inacceptable qu’un projet de réforme d’une telle envergure comme celui préparé par Pierre Louette et le gouvernement soit élaboré dans le secret, sans associer le personnel à la réflexion sur l’avenir de l’agence. Elle exige l’abandon du projet de réforme transformant l’AFP en société anonyme, fût-ce à capitaux publics, puis la convocation d’une table ronde pour examiner les moyens permettant à l’AFP de continuer à remplir ses missions.

Cette table ronde réunirait des représentants de l’Etat, de la presse, des commissions parlementaires concernées (majorité et opposition), de la direction de l’AFP, des syndicats nationaux et de leurs sections syndicales AFP.

L’intersyndicale demande au gouvernement une réponse à sa proposition de de table ronde d’ici le 30 septembre.

L’intersyndicale exige en même temps un vrai dialogue en interne avec l’ouverture de négociations sur :

  • la réorganisation rédactionnelle
  • le déménagement d’une partie de la rédaction rue Vivienne
  • le développement du multimedia
  • le 4XML
Sur la transformation technique, aucune décision ne doit être prise sans qu’il y ait eu auparavant une vraie réflexion, une large concertation comme pour les autres sujets et, en plus, la consultation d’un expert en nouvelles technologies comme l’ont demandée les élus du CE.

Entre-temps, l’AFP doit continuer à assurer ses missions, ce qui passe par l’arrêt de la politique de précarisation de l’emploi appliquée par la direction et par la titularisation des salariés en CDD les plus anciens et des pigistes permanents, comme exigé dans une pétition lancée par l’intersyndicale et qui a déjà recueilli plus de 450 signatures.

Devant cette situation, l’Intersyndicale (CGT, SNJ, FO et Sud) appelle le personnel à une ASSEMBLEE GENERALE LE MERCREDI 16 SEPTEMBRE A 14H30. Afin d’appuyer ces revendications, l’Intersyndicale proposera à l’ensemble du personnel une grève le 17 septembre de 14h à 20h, c’est à dire durant la durée du CE qui aura lieu ce jour et sera consacré notamment à une information de la direction sur le changement de statut.

Cette grève concerne les personnels administratifs et techniques travaillant en France et les journalistes travaillant sur les fils France.

Pendant cet arrêt de travail, les journalistes en grève n’assureront que les alertes et les urgents.

L’INTERSYNDICALE DE L’AFP PARIS le 15 septembre 2009